Tu voudrais connaître la date de ta mort ?


C’est la question que m’a posé une amie. Sa question m’a un peu surpris puis amusé. Est-ce que je voudrais connaître la date de ma mort ?

En ce qui me concerne, je crois que si c’était une information disponible, j’aimerais la connaître. Mais je ferais pas d’effort pour la découvrir si cette information n’était pas disponible. Je crois pas que ce soit une information que je veuille, mais si elle peut être connue, je préfère la connaître.

C’est-à-dire que je préfère le savoir à l’ignorance ? Mon amie m’a fait remarquer que cette question ne portait pas vraiment sur des connaissances, du savoir, sur des explications ou des faits. Ce n’est que la date de notre mort. À moins qu’on puisse connaître également les causes de notre mort.

Mais si tu connais la date de ta mort et les causes, alors tu peux la changer. On pourrait alors tous vivre avec une montre qui nous donne la date de notre mort évoluant en direct selon les actions que l’on effectue.

« Oh ba non… ba non on va pas faire ça les gens, ça réduit l’espérance de vie de Camille… hooo. C’est pas cool… »

Je lui ai alors demandé ce qu’elle, elle en pensait. Elle, préférerait ne pas savoir. Elle pensait même que si c’était une information disponible et que tout le monde connaissait la date de sa mort, ça structurerait nos rapports sociaux, toute la hiérarchie sociale. Ce serait affreux que la date de notre mort deviennent la proie de processus de domination. Des groupes sociaux se divisant sur le critère de la date de mort, ceux qui mourront bientôt contre ceux qui ne mourront pas de si tôt.

J’ai alors répondu que le problème, ce n’était pas la date, c’était la hiérarchie. On peut même imaginer un monde sans hiérarchie ou au contraire, cette information nous aide à vivre mieux. On pourrait collectivement privilégier les politiques qui nous garantissent des vies plus longues. On verrait d’ailleurs que c’est justement une société égalitaire et écologique qui nous permet cela.

Et je me suis dit finalement que c’était un peu ce que fait le GIEC et ce que nous permettent déjà les sciences en général. Si seulement on accordait réellement un peu plus d’intérêts aux sciences et si on savait affirmer un peu plus fort que ces pourritures de dominant·e·s on tord… et mêler le geste à la parole.

Guillaume Deloison

Ce contenu est en libre accès, je vous invite à le partager le plus possible et à me suivre sur les réseaux sociaux.
Si vous voulez me soutenir, je vous invite à aller sur ma page Utip

FORME ET GRIBOUILLI


N’ayant aucunes compétences en dessin, tout au plus quelques notions qui me viennent de différentes expériences au long de ma vie, et vivant à une époque ou des artistes ne voulant rien dire sont tout a fait reconnu comme de grands peintres abstrait, je me suis lancé dans l’expérience esthétique.

Lire la suite

CHRONIQUES DES MONDES PROBABLES


CHRONIQUES DES MONDES PROBABLES

 

Cette œuvre littéraire se présente comme un voyage interplanétaires, à la rencontre de formes de vie que l’imaginaire déploie sur les reliefs.
Plusieurs passages des fiches Wikipédia sur les planètes du système solaire sont directement insérés dans le récit. Ces informations servent de base et de contraintes créatrices pour imaginer des plantes, des insectes et des animaux uniques.

Télécharger le PDF (gratuit):
CHRONIQUES DES MONDES PROBABLES

Vous pouvez aussi vous procurer le livre papier au prix coutant:
https://www.blurb.fr/b/9532021-chroniques-des-mondes-probables

 

Ce contenu est en libre accès, je vous invite à le partager le plus possible et à me suivre sur les réseaux sociaux.
Si vous voulez me soutenir, je vous invite à aller sur ma page Utip

A BAS LES RESTAURANTS


 
« Y’en a marre ! Ce sera le dernier client chiant. Le dernier connard de gérant. La dernière engueulade avec un collègue. Le dernier plat puant de moules. La dernière fois que tu te brûles ou te coupes parce que tu es dans le speed. La dernière fois que tu te promets que tu donnes ta démission demain et que tu te retrouves à promettre la même chose, deux semaines plus tard. Un restaurant est un endroit misérable. »
 
« Notre lutte n’est pas contre le geste de couper des légumes, de laver la vaisselle, de verser de la bière ni même de servir de la nourriture à d’autres personnes. Elle est contre la façon dont tous ces actes se rassemblent dans un restaurant, séparés d’autres actes, pour faire partie de l’économie et faire croître le capital. Le point de départ et de fin de ce processus est une société de capitalistes et de personnes obligées de travailler pour eux. Nous voulons une fin à cela. Les luttes des travailleurs de restaurant visent ultimement à créer un monde sans restaurants et sans travailleurs. »
 

Ce contenu est en libre accès, je vous invite à le partager le plus possible et à me suivre sur les réseaux sociaux.
Si vous voulez me soutenir, je vous invite à aller sur ma page Utip

Poème écologique sur la 7ème


J’ai récupéré l’audio avec le poème que beaucoup de gens trouvent un peu absurde et mystérieux. J’ai fais ce montage pour montrer à quel point il me semble clair

Guillaume Deloison

Ce contenu est en libre accès, je vous invite à le partager le plus possible et à me suivre sur les réseaux sociaux.
Si vous voulez me soutenir, je vous invite à aller sur ma page Utip

21 Métaphores Philosophiques | Complet


21 Métaphores philosophiques | Complet

COMPRENDRE DES PHILOSOPHES ET DES CONCEPTS EN 1 IMAGE

 21 images de vulgarisation philosophique. Ces images nécessitent une attention active, les réponses y sont, cependant c’est aux lecteurs de s’y immerger suffisament pour en retirer toute la richesse et la profondeur des pensées issues de l’écrit.

21metaphores philosophie guillaume deloison

En PDF:

21-metaphores-philosophiques

Article de blog:

21 Métaphores Philosophiques | Partie 1

21 Métaphores Philosophiques | Partie 2

21 Métaphores Philosophiques | Partie 3

Ce contenu est en libre accès, je vous invite à le partager le plus possible et à me suivre sur les réseaux sociaux.
Si vous voulez me soutenir, je vous invite à aller sur ma page Utip

21 Métaphores Philosophiques | Partie 3


21 Métaphores philosophiques | Partie 3

COMPRENDRE DES PHILOSOPHES ET DES CONCEPTS EN 1 IMAGE

Je suis heureux de vous présenter un de mes nouveaux projets qui se verra décliné en 3 parties pour composer un document final de 21 images de vulgarisation philosophique. Ces images nécessitent une attention active, les réponses y sont, cependant c’est aux lecteurs de s’y immerger suffisamment pour en retirer toute la richesse et la profondeur des pensées issues de l’écrit.

MÉTAPHORES PHILOSOPHIQUES guillaume deloison philosophie

Lire la suite

21 Métaphores philosophiques | Partie 2


21 Métaphores philosophiques | Partie 2

COMPRENDRE DES PHILOSOPHES ET DES CONCEPTS EN 1 IMAGE

Je suis heureux de vous présenter un de mes nouveaux projets qui se verra décliné en 3 parties pour composer un document final de 21 images de vulgarisation philosophique. Ces images nécessitent une attention active, les réponses y sont, cependant c’est aux lecteurs de s’y immerger suffisament pour en retirer toute la richesse et la profondeur des pensées issues de l’écrit.

MÉTAPHORES PHILOSOPHIQUES guillaume deloison

Lire la suite

21 Métaphores Philosophiques | Partie 1


21 Métaphores Philosophiques | Partie 1

COMPRENDRE DES PHILOSOPHES ET DES CONCEPTS EN 1 IMAGE

Je suis heureux de vous présenter un de mes nouveaux projets qui se verra décliné en 3 parties pour composer un document final de 21 images de vulgarisation philosophique. Ces images nécessitent une attention active, les réponses y sont, cependant c’est aux lecteurs de s’y immerger suffisament pour en retirer toute la richesse et la profondeur des pensées issu de l’écrit.

Métaphores Philosophiques guillaume deloison

Lire la suite

El leér


Je vous invite à découvrir cette vidéo qui présente des concepts qui m’on inspirées pour cette article

Pour faire court, notre cerveau nous permet d’interpréter très vite énormément de choses de notre environnement. Cela grâce à des aires du cerveau qui s’occupe d’interpréter l’image perçu par les yeux. Le jeu a donc était de brouiller cette capacité par différent changements de l’image, afin de s’extraire de ces schéma.

El leér

Du pinceau du concret, il s’agit d’amener la poésie de l’abstrait.
Il faut déconstruire les motifs de nos perceptions, pour admirer des brisures du réel, les simples nuances.

Musique qui m’a accompagné:

Twin Empire - Pallid-06

Lire la suite

Sculpter l’intention Numéro 2


Cristalliser la subjectivité du chaos

Il s’agit de laisser le stylo glisser sur le papier, du plus librement, de la manière la plus intuitive, s’exprimer.

Il faut cristalliser l’intention, saisir le mouvement qui naît du rapport le plus intuitif au papier.

C’est l’essence même de l’esprit, l’intention, seconde après seconde, trait après trait, qui prend place et crée cette multiplicité.

Puis il est de la subjectivité de l’auteur de faire surgir l’unicité, sculpter l’intention et du chaos faire émerger l’oeuvre.

Prendre place dans le chaos, le rendre subjectif, la est le fait même d’incarner le monde, là est le plus constitutif des plis

Guillaume Deloison

Donc comme vous l’avez compris, ces « dessins » ont étaient réalisés en deux temps. D’abord la constitution d’un chaos de forme et de trait, et ensuite l’accentuation de certaine arrêtes.
Ces dessins s’accompagnent également d’une musique, celle que j’ai écoutée lors de l’exercice .

10-01

Lire la suite

Sculpter l’intention


Voici les premiers travaux visuels que je vous livre.

Tout comme mon élan pour la philosophie, mon envie de créer des oeuvres visuels m’est cher. J’espère donc encore une fois ne pas tomber dans des lieux communs banals et prendre plaisir à faire découvrir mes carnets gribouillés

Mes premier travaux résultent d’une réflexion, d’un concept, fortement ancré dans ma philosophie. Le texte qui suit en est la description et la formulation.

Cristalliser la subjectivité du chaos

Il s’agit de laisser le stylo glisser sur le papier, du plus librement, de la manière la plus intuitive, s’exprimer.

Il faut cristalliser l’intention, saisir le mouvement qui naît du rapport le plus intuitif au papier.

C’est l’essence même de l’esprit, l’intention, seconde après seconde, trait après trait, qui prend place et crée cette multiplicité.

Puis il est de la subjectivité de l’auteur de faire surgir l’unicité, sculpter l’intention et du chaos faire émerger l’oeuvre.

Prendre place dans le chaos, le rendre subjectif, la est le fait même d’incarner le monde, là est le plus constitutif des plis

Guillaume Deloison

Donc comme vous l’avez compris, ces « dessins » ont étaient réalisés en deux temps. D’abord la constitution d’un chaos de forme et de trait, et ensuite l’accentuation de certaine arrêtes.
Ces dessins s’accompagnent également d’une musique, celle que j’ai écoutée lors de l’exercice .

Shlohmo – Bad vibes

DSC_0154

Lire la suite