Pourquoi la neutralité du net est primordiale ?


Pourquoi la neutralité du net est primordiale ?

Internet a bouleversé nos habitudes culturelles de par sa conception technologiquement différente de la télévision. La neutralité veille à ce qu’internet préserve cette spécificité. Pourquoi cette opposition est donc primordiale ?

Les bites ont été créés égaux neutralité du net guilolaume deloison philosophie

Toute technologie, tout système, motive et encourage implicitement certains comportements, certaines logiques. Tout comme l’architecture d’un bâtiment induit naturellement certains déplacements et certaines interactions en particulier. Le supermarché pour la consommation (Michel Foucault), l’agora pour le débat, le Revenu De Base pour le développement  ou encore l’arme pour blesser.

Internet a une architecture en réseau, horizontal. C’est un tissage multiple de communication unique. Un ordinateur, une connexion. Un émetteur et un récepteur, un ping et un pong, juste une histoire de signal entre deux entités. C’est une multitude de connexions équivalentes. Internet n’est pas les points, les nœuds du réseau, mais seulement le tissage, le liant entre les machines. Le mécanisme technologique d’internet créé  au niveau du réseau, une architecture horizontale. Cette organisation induit certains comportements, comme des comportements collaboratifs par exemple. Cette logique est notamment décrite dans le manifeste des évidences (The Cluetrain Manifesto – Best seller en 2000).

neutralité du net est primordial guillaume deloison

Prenons un autre exemple, la télévision. En tant que technologie, elle permet une diffusion de masse. C’est une organisation verticale, l’information passe d’un centre puis est diffusée ensuite au public passif. La télévision a d’autres effets (moins liés à la technologie) développés notamment par Michel Desmurget dans TV Lobotomie, mais je vais ici m’attarder sur un phénomène particulier.

Par son nombre d’émetteurs limités, comparativement à internet, la télévision crée un phénomène de centralisation de l’information, et donc de la culture. La verticalité de la diffusion crée une raréfaction des messages et un lissage, une uniformisation des points de vues .A contrario, l’organisation technologique d’internet, par sa diffusion horizontale de l’information, crée un phénomène d’émergence, d’ouverture dans la culture.

Il n’y a pas d’outil mieux qu’un autre, ils ont chacun une utilité différente, diffuser des messages centralisés peut avoir une réelle utilité dans certaines  situations. C’est un moyen rapide de diffuser une information à une grande population. L’émergence, à contrario, a pour effet  de diversifier les points de vues. C’est un équilibre, une sorte de respiration des effets à cadencer. Des effets de centralisation peuvent aussi être présent sur internet d’ailleur.

la télévision créer un phénomène de

Mais que change la priorisation ?

La priorisation permet aux fournisseurs internet d’opérer une discrimination dans les informations qui circule dans leurs tuyaux. Ils ne vont pas les censurer mais juste permettre à certains contenus d’aller plus rapidement, d’être priorisés. Sous l’argument que certaines connexions sont plus gourmandes en bandes passantes, la légitimité de l’argent prime. Il faudrait donc payer pour avoir accès à ce service « extra rapide ». Seul ceux qui ont les moyens de payer, auront la capacité de se faire entendre à coup d’achat d’espace, et de service boosté contre compensation financière. Il semble clair que les dérives sont alors nombreuses et fatales. Je vous invite à découvrir cette vidéo de Jon Oliver qui explique très bien tout ça avec beaucoup d’humour.

On pourrait croire que la priorisation est légitime, ce n’est pas de la censure après tout. Seulement la censure moderne ne passe plus seulement par la simple interdiction du discours, il y a des moyens plus subtils qui ont des effets comparables. Ces moyens sont très bien expliqués dans ce documentaire de Noam Chomsky. Par exemple l’obligation d’énoncer des lieux communs, sous l’argument du manque de temps pour développer des sujets divergents, ou d’infantilisation du public. En plus de cet effet de centralisation sur la culture, l’impératif économique rentré dans le jeu, d’autres dérives font surface. Elles sont très bien développées par Bernard Stiegler dans ce documentaire. Par exemple la surexposition de pulsions primaire comme le sexe, la violence etc…

Malheureusement même sans ces dérives, la priorisation va à l’encontre de la logique même d’internet. Voici un Documentaire sur l’histoire d’internet.  Le simple fait d’interférer dans la circulation de l’information enrayera le phénomène de dispersion qui fait toute la valeur du réseau. La priorisation transformerait internet en une deuxième télévision. Ce n’est pas qu’internet n’a pas d’effet de centralisation, mais la priorisation enraierait l’effet de dispersion et rendrait l’impératif économique premier. C’est comme passer du web 2.0 au 1.0, plus d’interactivité, plus que du discours rentable.

Télévision VS internet centralisation dispersion  infographie guillaume deloison

 

Comme je l’ai expliqué dans l’article sur la laicité, il faut distinguer les moyens matériels des fins idéologiques. Le travail de la laicité n’est pas de condamner des moyens ou des fins en soi, mais de veiller à ce que les moyens ne soit pas aux services exclusifs des fins. Veiller à la diversité des idées. Tout comme la laicité doit permettre une pluralité des actes culturels, une liberté de culte. La neutralité doit veiller à la pluralité des discours, à la liberté d’expression. Je peux comprendre l’argument financier du développement des infrastructures, mais il clair que c’est une idéologie pécuniaire qui impose son fonctionnement à un moyen. Penser qu’il soit légitime que l’impératif économique soit premier est une idéologie, elle dénote d’un point de vue du monde élitiste qui pense que l’argent est une façon de hiérarchiser la réussite, les individus et les discours. La neutralité doit donc veiller à ce que cette idéologie financière, ne soit pas celle qui prime. Cette idéologie financière n’a rien de plus pragmatique ou réaliste, c’est elle qui prime à la télévision, et pourtant il est clair qu’aujourd’hui internet à déployé une puissance et une diversité culturel largement supérieur.Le déclin de l’industrie musicale commercial face à la diversité des artistes indépendants en est un autre exemple.

Cette problématique financière et très bien expliquée dans cette vidéo de @juliengoetz DATA GUEULE 23 | Neutralité, j’écris ton nom

A l’heure de notre mondialisation, et de notre impact d’ampleur planétaire en tant que civilisation, il est donc primordial que l’on soit à l’écoute de toutes les idées. Internet nous permet de nouvelles organisations politiques, économiques et culturelles. Il est primordial que ces nouvelles formes d’organisations émergent, afin de dépasser les défis que nous demande notre ère. Si l’argument financier prime, alors comme beaucoup d’autres civilisations, nous ne survivront pas à nos excès

Ce contenu est en libre accès, je vous invite à le partager le plus possible et à me suivre sur les réseaux sociaux.
Si vous voulez me soutenir, je vous invite à aller sur ma page tipee

Guillaume Deloison

Publicités

2 réflexions sur “Pourquoi la neutralité du net est primordiale ?

  1. Pingback: Pourquoi notre laicité est en échec ? | Guillaume Deloison

  2. Pingback: Pourquoi le piratage est bon pour les artistes ? | Guillaume Deloison

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s