Pourquoi le Revenu De Base est plus efficace que la croissance ?


Pourquoi le Revenu De Base est plus efficace que la croissance ?

Notre système est basé sur la croissance. Dans tous les discours, économiques et politiques, le problème c’est le manque de croissance. Nos mécanismes économiques ne sont plus efficaces, pourquoi ? Comment faire pour continuer d’évoluer ?

illustration fantasy ville du futur de demain souhaitable

Version vidéo actualisé disponible en fin d’article.

Avoir de la croissance, ça signifie augmenter le PIB, le Produit Intérieur Brut par rapport à l’année précédente. Notre indice de mesure, se base donc sur notre hausse de la production pour juger de la santé, et de l’évolution d’une société.

Nous avons donc façonné toute une économie centrée uniquement sur l’accroissement de bien quantifiable. C’est l’effet pervers des indices de mesures, ils sont subjectifs
parce-qu’ils mesurent uniquement ce pourquoi ils ont été fait.

L’économie a été pensée dans les mathématiques, elle évolue dans un monde théorique, virtuel, c’est une abstraction du monde. Ce que nous ignorons politiquement, l’économie l’ignore aussi. En l’occurrence pour notre planète, c’est les limites que l’économie ignore. A moins de faire peser sur la théorie le poids des limites écologiques et sociales, elle a donc pour horizon, l’infini.

Malheureusement pour nous, nous vivons dans un monde fini, nous n’avons qu’une planète.

Paul Ariés, ou encore Naomie Klein expliquent très bien de quelle manière notre système capitaliste se confronte à ses limites.

Le capitalisme est la finalité du système. La croissance est le moyen de faire augmenter ce capital qui a pour but de grossir, et c’est bien l’accroissement de ce capital qui permet de juger ou non de l’amélioration.

Nous sommes donc face à un système de moyens et de fins, qui se retrouvent confrontés à leurs limites. Ces crises ne sont pas des problèmes ponctuels mais des problèmes structurels : Ce système ne prend en compte que l’économie mesurable. Le développement est sacrifié au nom de la croissance.

Pourtant une société se déploie dans d’autres domaines, comme l’associatif, le culturel, l’entraide sociale… Autant de domaines qui sont eux beaucoup moins facilement mesurables, mais tout aussi important quand il s’agit de vivre ensemble.

Alors que faire ?

Au-delà de la croissance matérielle, il y a donc aussi une croissance immatérielle si l’on peut dire. C’est-à-dire du développement.

Comment créer un changement structurel qui permet de laisser place au développement ?

Ceci peut être réalisé, à mon sens, par le Revenu de base. C’est un revenu inconditionnel, suffisant pour vivre décemment et versé à chaque citoyen. Cette aide se substitue aux autres et permet de créer un filet systématique pour échapper à la pauvreté. Le revenu de base ne vous empêche pas de gagner plus, ni de travailler, il vous empêche juste de tomber dans la misère extrême.

Pour ce qui est du financement et les détails économiques, je vous invite à aller sur le site du revenu de base ou à visionner cet extrait du documentaire sur le revenu de base. A savoir que des centaines d’économistes ont développé des modèles différents. Il n’y a aucun problème économique à le mettre en place, seulement un problème idéologiqueJe le répète, pragmatiquement, matériellement et économiquement il n’y a pas de problème insurmontable pour le mettre en place, c’est une décision politique, rien d’autre. Sur ce lien, 4 vidéos courte qui expliquent la facilité de mise en place. Les tests réalisés sont d’ailleurs très concluants.

sondage revenu de base travaille défiance

La barrière est donc idéologique. Nous n’avons pas confiance en l’autre. Dans une société de défiance (la loi sur le renseignement en est une concrète manifestation), l’autre est un glandeur. C’est cette image du chômeur profitant des allocations « pour rien foutre ». La réalité est bien différente… dépression, exclusion sociale, situation précaire…

Mais pourquoi le revenu de base serait donc efficace pour le développement ?

Une fleur pour éclore a besoin d’un environnement favorable. Elle a besoin des conditions nécessaires à son développement. Il faut donc pour favoriser le développement humain, mettre en place les conditions nécessaires au développement. La première des conditions étant donc d’émanciper de la dépendance matériel primaire. Il faut que les besoins physiologiques et les besoins de sécurité (Maslow) ne soient plus un problème. Il faut que chacun ait de quoi manger et un endroit où habiter. Il faut que l’on puisse avoir le choix de travailler ou non. Vivre une vie de sobriété ou non. L’emploi devient un choix et n’est plus une nécessité. Ce qui donne le temps à chacun de réfléchir à son projet de vie, réaliser ses rêves et tenter de nouvelles choses. Du temps pour développer sa passion, ses qualités d’être humain, des compétences non rémunérés mais néanmoins indispensables. C’est une façon de reconnaitre les emplois informels comme celui d’une mère, d’un père. Ces emplois bénévoles qui tissent le lien social. Ce tissu devient organique, il a les moyens de se réorganiser, de s’agencer de façon intelligente et optimum, l’urgence des besoins primaires n’étant plus une composante de la réflexion. Aucun organisme ne grossit indéfiniment, une fois sa croissance physique terminée, il développe ses qualités.

ch0uk3tt3-eclosion fleur épanouissement développement

Encore une fois, nous n’allons pas nous laisser mourir. Cette idée vient de l’image que l’on se fait de l’autre. Cette image forgée dans la défiance.

Un revenu de base remet au centre l’homme. La finalité n’est plus de produire plus, mais de trouver sa place dans le monde. La finalité du revenu de base est l’homme en soi. La société investit dans le potentiel de chacun. Il fait confiance d’abord, et cela est très important car cela crée des changements structurels beaucoup plus larges.

Comme l’explique très bien Frédéric Lordon, l’homme est produit d’un système. Pour changer l’homme il faut donc changer le système. L’homme étant le produit de son expérience, il est donc un produit social. Pour comprendre plus amplement, je vous invite à visionner cette vidéo d’Usul sur Fréderic Lordon.

Ce n’est pas une attitude crédule de croire que l’homme est bon par nature, c’est de la compréhension des dynamiques sociales, structuré sur les connaissances scientifiques et universitaires contemporaines. Si vraiment nous déclarons nos jugements forgés sur la science, comme le prétend l’économie, alors il nous faut prendre en compte ces réponses. Cela demande néanmoins de faire évoluer notre vision de l’homme.

Ce sont secrètement des visions du monde millénaire qui s’affronte ici.

Avec le Revenu de base, on change l’environnement, le contexte de vie. On change l’expérience récurrente de l’individu, on change le système. On met en place un système propice au développement, un système qui a dépassé l’économie des besoins primaires et matériels.

 

Il faut cependant faire attention à certaines dérives. Le revenu de base est un outil efficace, mais il reste un outil. Le revenu de base est parfois qualifié de la 5ème roue du libéralisme. En effet si ce revenu de base est insuffisant, si l’emploi n’est pas un choix, alors la nécessité productiviste prendra le dessus. Ce ne sera qu’une façon pour les entreprises de réduire les salaires. Travailler parce qu’il faut bien manger, quitte à faire des choses inutiles ou même nuisibles pour la société et la nature. Les exemples sont plus que très nombreux actuellement. C’est pourquoi la le revenu de base sous la forme de la Théorie relative de la monnaie me plait particulièrement. Et cela ne nous dispense pas de la nécessité d’une démocratie et d’outil horizontaux à tous les niveaux. Ce revenu n’est qu’une étape vers l’émancipation de la société de ses rapports marchands, une société d’entraide institué qui pourra largement se passer d’une tel rationalisation de la consommation

Le revenu de base est donc une audace à réaliser. La science nous amène à aller plus loin que nos croyances, et aujourd’hui encore il y a comme un mouvement copernicien à réaliser. Une science qui de plus en plus redécouvre les sagesses anciennes, et donne forme à ces messages d’amour inconditionnel. Passer d’une société de défiance, à une société altruiste, terme qui signifie littéralement « un amour désintéressé d’autrui ».

Il nous faut mettre l’amour en système pour le faire triompher.

Version vidéo:

 

Ce contenu est en libre accès, je vous invite à le partager le plus possible et à me suivre sur les réseaux sociaux.
Si vous voulez me soutenir, je vous invite à aller sur ma page tipee

Guillaume Deloison

Publicités

18 réflexions sur “Pourquoi le Revenu De Base est plus efficace que la croissance ?

  1. Pingback: Pourquoi la théorie relative de la monnaie est complémentaire et nécessaire ? | Guillaume Deloison

  2. Vous faite une erreur commune en confondant le monde matériel qui est effectivement finit et le monde des besoins et de la production humaine qui lui est infini. C’est la finitude de notre monde qui rend nos besoins infini, c’est parce que nous ne pourrons jamais satisfaire tout nos besoins que le progrès est et sera toujours possible. si vous réfléchissez deux secondes vous vous rendez vite compte que notre monde est un monde de contraintes. Nous autres être humains sommes soumis à d’innombrables contraintes, contraintes physiques, temporel, contraintes de choix. et notre cerveau, l’ensemble de notre être est conçu pour repousser ces limites. Aussi loin que nous les repousseront il y aura toujours des limites mais c’est notre raison d’être de les repoussé sans cesse. Lorsque l’homme cessera de se penser à l’infini il disparaitra.

    J'aime

    • Je pense justement que c’est à nous d’accorder nos besoins infini aux réalités matériel fini. Sinon je trouve que c’est une vision du besoin très adolescente de croire que l’on pourra toujours repousser toutes les limites sans même se demander pourquoi les repousser
      On parle de société d’abondance pour certaines tribu primitive. A-bondance c’est ne plus être soumis à ses besoins, pas les satisfaire tous qui est une vision d’éternel insatisfait je pense.
      Après organiser sur d’autres logiques ça ne nous empêche pas de repousser quelques limites sans pour autant être soumis aux besoins infini de ceux qui ont le pouvoir.

      J'aime

  3. Pingback: Pour le Revenu d’Existence Universel sans conditions | Collectif des Innovations/illuminations Politiques

  4. Pingback: Pourquoi le Revenu De Base est plus efficace que la croissance ? | Guillaume Deloison | Odin

  5. Merci pour vos articles, et pour celui-ci en particulier.
    J’aimerais néanmoins apporter un regard critique sur ce dernier.
    Tout d’abord, je ne suis pas d’accord avec votre définition du Pib. Je peux me tromper mais il me semble que celui-ci regroupe l’ensemble des biens Et des services produits dans un pays donné. Réduire le Pib, aux uniques biens matériels, c’est oublier le rôle de la sécurité sociale et des cotisations.
    Vous avez mentionné que le revenu de base pouvait être considéré comme la cinquième roue du libéralisme et c’est pour moi le problème de cette idée. Elle ne nous permet pas de sortir complètement de notre système économique actuel basé sur l’endettement généralisé.
    Pour cette raison, je préfère le concept de salaire à vie de Bernard Friot que je vous invite à découvrir si vous ne connaissez pas, notamment via cette playlist qui y est dédiée. Bernard friot – Entre salaire, travail, retraite : https://www.youtube.com/playlist?list=PL6xqSg6UcA1pJi8uGzHeMnXehaSmwSPcs
    Au plaisir de vous lire,
    Romain

    J'aime

  6. Pingback: Pourquoi le piratage est bon pour les artistes ? | Guillaume Deloison

  7. Pingback: Pourquoi la neutralité du net est primordiale ? | Guillaume Deloison

  8. Pingback: Le Revenu de Base et la CroissanceFORUM ISCAEISTE | FORUM ISCAEISTE

  9. Pingback: Et le travail dans tout ça ? | Allégorie de la grenouille

  10. Cette réflexion est passionnante. Ce revenu de base devrait exister en France mais aussi en Europe et dans tous les pays développés. Les pays émergents pourraient alors calquer leur évolution sur ce modèle social sain et épanouissant pour chacun.

    J'aime

  11. Parce que le fond vaut la peine que la forme suive : juste une petite correction de l’orthographe 😉
    (j’ai beaucoup aimé l’article, c’est très idéaliste et ça manque un peu de sources pour les infographies, mais ça vaut la peine d’être lu)

    Le revenu de base ne vous empéche pas de gagner plus, ni de travailler, il vous empéche juste de tomber dans la misére extrème. => Le revenu de base ne vous empêche pas de gagner plus, ni de travailler, il vous empêche juste de tomber dans la misère extrême.

    […] probléme insurmontable pour le mettre en place, c’est une décision politique, rien d’autre. Sur ce lien, 4 vidéos courte qui explique la facilité de mise en place => […] problème insurmontable pour le mettre en place, c’est une décision politique, rien d’autre. Sur ce lien, 4 vidéos courtes qui expliquent la facilité de mise en place

    d’émancipé de la dépendance matériel primaire. => d’émanciper de la dépendance matérielle primaire.

    besoins de sécurité (Maslow) ne soit plus un problème => besoins de sécurité (Maslow) ne soient plus un problème

    Se tissue devient organique => Ce tissu devient organique,

    Aucun organisme ne grossit indéfiniment, une fois sa croissance physique terminé, il développe ses qualités. => Aucun organisme ne grossit indéfiniment, une fois sa croissance physique terminée, il développe ses qualités.

    Il fait confiance d’abord, et cela est très important car cela créer des changements structurel beaucoup plus large. => Il fait confiance d’abord, et cela est très important car cela créé des changements structurels beaucoup plus larges.

    Ce sont secrètement des visions du monde millénaire qui s’affronte ici. => Ce sont secrètement des visions du monde millénaire qui s’affrontent ici.

    la 5éme roue => la 5ème roue

    je vous invite à découvrir un systéme globale développé par Jacques Fresco, qui a mon sens est une très bonne ouverture à cette article => je vous invite à découvrir un système global développé par Jacques Fresco, qui à mon sens est une très bonne ouverture à cet article

    Bonne continuation !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s