Exercices créatifs


3 textes écrits en 7 minutes chacun.

LE MAGAZINE DE JOUET

Je suis la guerre, ou bien la course. La dînette ou l’ordinateur. Tout dépend des jours et des pages. Généralement on me feuillette, ou plutôt on me ventile, ça me donne l’impression d’avoir plein d’idée, d’être riche et différent. Mais avec le temps je me suis posé quelques questions, c’est surtout que ça me surprend, je suis quand même souvent ouvert à la même page. C’est les mêmes thèmes que je renvoie, la guerre la course la dînette ou l’ordinateur, alors que pourtant, mes pages elles se comptent en centaines.

Mais ce que je me demande au final, c’est si ce qui me compose, ce je, ne serait pas un miroir.

.

.

.

.

LA PEUR

Impact / signal / réaction / réflexe / survie / stimuli / nerf / neurones / cerveau / pensées / échos / chair / être

Je viens de frôler la mort… J’ai eu peur. Je pensais ne pas connaitre ce sentiment, je l’avais appelé pour moi même insécurité. Mais après cette événement, c’est comme si mon âme entière ne pouvait  se défaire de cette tache d’obscurité. Mais je comprend alors qu’elle a toujours était la, mais qu’elle n’a jamais était aussi bienfaitrice. J’ai troqué ma peur latente par la fulgurance de la survie. Alors que cette émotion est action, je constate qu’elle a tendances, avec le temps, au contraire, à l’inaction. Je n’ai jamais vraiment était en danger et pourtant cette peur plutôt que de me pousser, comme sur l’instant, me repousser. Alors certes des fois elle pousse, mais pas à l’action, non, à la réaction, tout au plus, car le contexte, la crise l’implique, mais d’action, de rupture il n’y a pas.

.

.

.

.

LE STYLOSOPHE

C’est un objet bien particulier, un genre de mécanisme qui ronronne des concepts. Il a tellement écrit qu’il a fini par s’imprégner de l’expérience de sa trace. Ces courbes et ses éclats dessinent des concepts qu’il a fini par intégrer. On pourrait croire qu’il a pris conscience mais il ne fait que poursuivre sa trace, il se répète, il expose et broie du concept comme si il ne savait faire que ça… Parce qu’il ne sait faire que ça .

.

.

Guillaume Deloison

Publicités