Le langage, Construction personnelle de ce patrimoine collectif


Le langage, Construction personnelle de ce patrimoine collectif

L’on pourrait croire que le langage est l’une des choses les plus objectives, car il ne sert que  de lien pour exprimer une idée. Et il est vrai que hors de tout contexte historique, sociologique ou autre, le langage vide de sens devient objectif. Mais le contexte quel qu’il soit est toujours là et ses mots sont alors à remplir, et tout comme les contextes sont changeant de par l’histoire de chacun, les sens des mots sont eux aussi changeant. Le langage est une construction personnelle, chacun rempli de sens ces mots, ce patrimoine commun. Chacun se construit sa propre interface de communication qui a ses propres spécificités. C’est alors que s’est crée une incohérence entre le mot et son idée qui est difficilement perceptible car le mot est comme un bol dont l’eau qui le remplit en est l’idée. De l’extérieur tous ces bols peuvent sembler identiques mais l’eau, ce sens attribué à chacun est nuancé chez tous. Une fois utilisé le langage devient alors effectif et pour chaque individu le signifiant et le signifié ne deviennent qu’un, Le signifiant devient les limites de l’idée, le signifié devient le signifiant et rien d’autre. Et c’est justement ce choc de signification créé par cette incohérence entre le langage rigide et ses sens changeant qui créé des discordes, car finalement les discordes sont des débats de sens. Mais le mot est plus, le mot est invocateur, à sa prononciation c’est un monde qui se dessine pour et par chacun. Un premier individu n’imaginera pas une chaise comme l’imagine le deuxième. Mais le mot reste un outil, et il ne fait pas plus que de poser en sujet des signifiés qui n’on aucunement besoin de lui pour être. Le langage reste un outil de perception humain, le monde dépasse notre entendement comme il dépasse et n’a que faire de nos mots.

Le mot est comme un cadeau, C’est une boite commune à tout autre mais riche de sens pour celui qui le donne.

Guillaume Deloison.

Publicités

Une réflexion sur “Le langage, Construction personnelle de ce patrimoine collectif

  1. Pingback: Pensée du 09 juin 11 « L ' A C A D E M O S

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s