La tolérance, amour de l’être.


La tolérance, amour de l’être.

Tolérer, c’est s’ouvrir aux autres, s’affirmer ouvert aux idées extérieures qu’elles quelles soient. En tolérant l’on accepte de se mettre au courant de l’autre, l’on accepte de s’ouvrir au monde et de sortir de sa forteresse de pensées. C’est alors que toute chose ne sera plus bonne ou mauvaise, mais simplement sera. La contemplation de la vie deviendra alors une activité heureuse, regarder la vie comme l’on regarde les sursauts d’un feu dont on admire l’étincelance et les courbes. Mais la tolérance s’applique aussi à sa propre personne, cela permet de se détacher des jugements fait à notre égard qui bien souvent pousse au désastre, au malheur, pour apprendre à s’aimer, à simplement aimer vivre et cesser de voir toutes nos idées différentes comme des paradoxes mais comme des richesses qu’il faut utiliser pour agir dans la modération, le totalitarisme et l’excès menant au déséquilibre puis à la chute. Et lorsque l’amour de soi sera aussi effectif que l’amour de l’autre, et inversement, que l’amour de la vie, ce feu que l’on admirait plus tôt deviendra alors une partie de nous, comme nous deviendrons une partie de ce tout. Comprendre que dans le tout, il ne faut pas oublier le nous.

Comme un ciel en feu, le coucher de soleil que l'on admire, donne un reflet semblable à ce qui nous entoure

Comme un ciel en feu, le coucher de soleil que l’on admire, donne un reflet semblable à ce qui nous entoure

Guillaume Deloison

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s